Thursday, 18 July 2013

Grand cru

Voilà quelques images de notre dernier projet aevum: une suite de neuf sculptures créées in-situ pour les Domaines Bunan à Bandol. Sur ce domaine magnifique nous voyons le terroir comme une horloge, un calendrier, et le vin comme un témoin de cette terre et de ces saisons. aevum s'inspire de ce jeu entre la nature, l'humain et le temporel... Il y a beaucoup à dire sur (et à voir dans) chaque oeuvre... et la meilleure façon de rencontrer les installations est sous le soleil avec un bon verre de Bandol en main. Les sculptures sont accessible à pied: sur une ballade de 20/30minutes à travers les vignes - un plan avec infos sur chaque pièce est disponible à la cave. Le domaine est ouvert sept jours sur sept toute l'année.  Un grand merci à Françoise de nous avoir invité à réaliser ce projet, à toute l'équipe du domaine et à la superbe famille Bunan!


midi / the ship that never sailed: intérieur

Here are some snaps of our latest project aevum: a suite of nine permanent sculptures created for the Bunan vineyards in Bandol, France. In this incredible setting we experienced the land ("terroir") as a kind of clock or calendar, and the wines as a poetic document of the soil and the seasons. aevum draws on this interplay between man, nature and the passage of time... There's plenty to say about (and see in) each work, but the best way to encounter them is under the baking sun with a glass of the domaine's wine in hand. The sculptures are accessible on foot: there's a 20/30min walk that links them all - and a map with details of each piece available at the vineyard's reception. The domaine is open all year, seven days a week.


midi / the ship that never sailed

amer

god spot

amer

the illusion

food / famine walls #2-4

fin #2

janus / le choix

every bastard has a heart / famine wall #1

miracle #1

every bastard has a heart / famine wall #1


Monday, 24 June 2013

Screen grabs



Un petit mot pour dire que L'arrêt sera projeté à Berlin, jeudi juin 27 à 17h au Haus der Kulturen der Welt dans le cadre de Les Rencontres Internationales, et puis à Marseille, mercredi juillet 3 à 14h30 et samedi juillet 6 à 11h30 a La Criée dans le cadre du FID.
Maybe see you there?

Tuesday, 11 June 2013

Words and pictures



Si vous cherchez un moment poetique pendant la grande vacarme de la Fete du Panier, dirigez-vous vers la centre international de poésie Marseille au Vielle Charité à 18h, samedi 22 juin, pour Les Inédits 2013 pour voir Amandine André, Clara de Asís, Laura Vazquez, et nous - performances inéditees de Birds, Blood Will Out, Colour et Time Machine, live and direct en exclusivite, et tout, et tout.

Friday, 7 June 2013

Press gang

Vite fait – merci à Emmanuelle Gall du 8eme Art et Gwenola Gabellec de La Provence pour leurs articles sur le Festival des Arts Ephémères.

Friday, 10 May 2013

The revolution will not be...




Si vous êtes dispo le jeudi 23 mai, et à la recherche d'une soirée plein d'art, de sensations forts et de macarons gratuits nous avons le grand plaisir de vous inviter au vernissage du Festival des Arts Ephémères – dès 18h30 dans le très beau cadre du parc de Maison Blanche, Marseille. Là vous verrez, entre autres, Every year a revolution l'installation en or et cuivre que nous avons créées pour ce festival. Eloge à l'arbre, au soleil et à la nature travaillée par l'homme, elle vivra - et mourra - avec le temps (intempéries et heures), la croissance des plantes et le toucher de l'homme. Elle sera au parc jusqu'au 13 juin.





Tuesday, 30 April 2013

So Dumbo



We're very happy to announce that L'arrêt, the short film we made with Nick Street – and which is the third part of Time, the artworks resulting from the residency we did in Marseille's Quartiers Nord – has been selected by Video Dumbo for screening in New York as part of their international film and video festival - it's in their Risk programme on May 17th. NB They're not insulting us, or hoping our film has flying elephants in it - Dumbo is the name of this area.

Nous sommes très contents d'annoncer que L'arrêt, le court-métrage que nous avons realisé avec Nick Street et les jeunes de La Bricarde, Marseille (voir Time), a été sélectionné par Video Dumbo pour leur festival à New York au mois de mai.

Sunday, 10 February 2013

Faces for radio



BBC Radio 4 will soon be airing Marseille 2013. The programme discusses what it means for Marseille to be European Capital of Culture when it's better known for less, er, high-minded goings-on: sadly not just pastis, soap and Chris Waddle-worship but also drugs, gang-wars, unemployment and corruption. For reasons best known to themselves, while Radio 4 were here they asked us for our take on it all. So if you want to hear us talking about making art in the city's "quartiers chauds" - and how much of the bad press is actually just bad journalism - tune in from 11.30am-12.00 noon on Thursday February 21st, or if you missed it you can catch it here.

Friday, 1 February 2013

Strange fruits



Pour toi c’est quoi la culture?... Et l’artiste? Voila deux questions – à l’apparence fort simple, suscitant des réponses bien contradictories – que nous avons posé à nos concitoyens marseillais pour créer No Stranger pour l'Espace Culture de Marseille.
Pour nous, l’artiste c’est un peu l’étranger – celui qui ne s’arrete jamais de voyager meme quand il ne sort pas de chez lui. Ainsi, comme une belle blague, treize étranger(e)s marseillais se sont réunis pour répondre à deux questions impossibles. Pendant treize jours l’irlandaise, l’anglais, l’egyptien, l’italien, la tcheque, le peruvien, la portugaise, la japonaise, l’indien, le suisse, la marocaine, l’espagnol et l’hongrais ont répondu à leur façon. Pendent les onze mois à venir Marseille répondra à la sienne.
Merci à Akvam, Andrea, Jana, José, Mafalda, Mayura, Nathi, Nico, Saïda, Victor et Zsolt pour leurs réponses - et toi, c'est quoi la tienne? 

What is culture? And what's and artist? Two simple questions but which prompt an array of contradictory responses that we put to our fellow marseillais in order to create No Stranger for the Espace Culture on the Canebière.
For us, an artist is a stranger a traveller, even if he never leaves his own home. And so, like some provençal shaggy-dog, an englishman, an irishwoman, an egyptian, an italian, a czech, a peruvian, a portugeuse, a japanese, an indian, a swiss, a morrocan, a spaniard and a hungarian all put their heads together to answer an impossible question. Over the next eleven months hopefully we'll find out what Marseille's (European Capital of Culture 2013) answer is... Thanks to Akvam, Andrea, Jana, José, Mafalda, Mayura, Nathi, Nico, Saïda, Victor and Zsolt. 




 










Thursday, 3 January 2013

One for the road



Pour fêter Noël et 2013 (année de l'arrivée à Marseille de la Capitale Culturelle mais aussi du Tour de France) - et surtout pour manifester notre grand amour pour nos amis à deux roues (et l'alcool dur) nous venons de créer cinq "art-shakers" et un cocktail inédit pour le CAF (à Hors Les Murs, Marseille 13002). Le EPO, mélange magique d'Elderflower, Pastis et Orange - meme Lance ne pourrait pas y resister! - fut un grand succès. Et nos shakers (Le Graeme, Le Maurice, La Beryl, Le Bradley et Le Tom, nommés pour cinq cycliste brittanique avec des palmares, et les vies, incroyable; chaque shaker était accompagné de l'histoire de son inspiration) furent vite vendus. Ainsi tout ce qu'ils nous reste d'eux c'est ces images. Et les souvenirs... toujours les souvenirs. 


To celebrate Christmas and 2013 (a year that sees the arrival in Marseille of Culture - EU certified! - and the Tour de France) - and above all to celebrate our love of our two-wheeled steeds (and hard booze) we've just created five "art-cocktail-shakers" and a cocktail to go with them for the CAF (at Hors Les Murs, Marseille 13002) The EPO, a magical mix of Elderflower, Pastis and Orange - even Lance wouldn't be able to resist it - went down a treat. And our cocktail shakers (Le Graeme, Le Maurice, La Beryl, Le Bradley et Le Tom, named for five british cyclist with lives as extraordinary as their many victories) disappeared quicker than Pantani up Alpe-d'Huez. All that's left of them is these pictures. And the memories... always the memories.